Case Study

Gestion centralisée de l'information et mise en conformité IFRS16

Un usage intelligent des données bancaires pour améliorer la performance des opérations quotidiennes 


Créé en 1908, le Credito Valtellinese (Creval) constitue actuellement le dixième groupe bancaire italien, implanté dans le centre et le nord de l’Italie avec environ 400 filiales et employant 3800 personnes.

En 2004, Creval a adopté la plateforme Board pour le reporting décisionnel du groupe, avant de l’étendre les années suivantes aux systèmes de la gestion de crédit et des actionnaires/personnel.

Board a permis à Creval de mieux exploiter des volumes importants de données comme le souligne le DSI de Credito Valtellinese :

“Le défi majeur des institutions bancaires réside dans l’exploitation de l’énorme masse de données disponibles dans les systèmes informatiques, utilisée pendant longtemps à des fins uniquement comptables, pourtant ces données constituent une source fondamentale d’informations. L’exploitation et l’usage intelligent de ces ressources peut faire la différence et constituer un facteur décisif d’efficacité commerciale dans un secteur bancaire qui évolue rapidement.”

« Nous avons réfléchi à tous les défis majeurs que nous rencontrons dans le secteur bancaire : les performances du réseau de vente, la gestion du crédit, la lutte contre le blanchiment, le contrôle de gestion. Nous avons également doté nos filiales d’un système qui mesure l’efficacité de leur fonctionnement quotidien et qui met en évidence les axes d’amélioration. Board est désormais notre plateforme de référence »

Améliorer le fonctionnement quotidien des opérations du Groupe 

Nous avons également développé un tableau de bord intitulé « Évaluation des performances » qui mesure l’efficacité de nos filiales. Il permet d’analyser le temps de gestion des opérations pour orienter les clients vers des comportements autonomes (notamment l’utilisation de la carte bancaire et les services en ligne), etc.

Le tableau de bord d’évaluation des performances intégré à l’environnement interactif de Board permet au siège central de mesurer l’efficacité des outils mis à disposition de son réseau de filiales, et vérifier si son utilisation est correcte. Ce mécanisme génère des indicateurs et des scores qui permettent aux filiales de se comparer les unes aux autres. L’application induit donc une compétition stimulante : deux ans après l’adoption de ce système, le rating moyen a nettement augmenté.

a affimé le DSI de Creval.

Une seule référence pour tous les contrats de location : Board Lease Accounting 

Le groupe bancaire Credito Valtellinese a également choisi Board pour s’assurer de sa conformité aux normes comptables IFRS 16, entrées en vigueur le 1er janvier 2019. Cette nouvelle norme revoit en profondeur le modèle comptable des opérations de leasing. Face à ces procédures complexes, il devenait indispensable d’utiliser un outil élaboré pour intégrer les dernières dispositions de la norme dont le premier interlocuteur chez Creval est le Service juridique et sa Responsable, Lara Vettorato :

« Mon équipe s’occupe principalement de l’administration et de la comptabilité, notamment de la rédaction du bilan consolidé et des règles comptables. Compte-tenu de la taille de notre entreprise, le montant des contrats de leasing est très significatif. Nous avons donc décidé de lancer un projet pour évaluer l’impact économique et financier des nouvelles normes IFRS 16 et pour trouver des outils technologiques adaptés à sa mise en œuvre et à son exploitation. Avec la plateforme Board – que nous utilisions déjà pour d’autres besoins, - nous avons fait le meilleur choix parce qu’elle nous propose un outil pré-configuré pour l’IFRS 16. »

« D’autre part – ajoute Lara Vettorato -, l’application pré-configurée pour l’IFRS 16 de Board s’est révélée assez souple pour intégrer toutes les personnalisations que nous souhaitions, tout en restant dans le périmètre de la norme. »

La mise en œuvre de la solution « Board Lease Accounting » pour la conformité avec la norme IFRS 16 a permis à plusieurs fonctions décisionnelles de l’organisation de collaborer de façon constructive pour définir les impacts économiques de la nouvelle norme et le gérer au mieux pour Creval. Les fonctions décisionnelles concernées sont notamment :

  • La Direction administrative et comptable 
  • La Direction de la gestion du risque
  • La Direction de l'information, de la communication & de la technologie 
  • La Direction de la gestion immobilière et de la logistique 
  • La Direction de l'organisation et de l'innovation

Précisément parce que le projet avait un objectif transversal qui concernait plusieurs départements de l’entreprise, « Board Lease Accounting » a été intégré à d’autres systèmes d’application parmi lesquels : Zucchetti pour les informations relatives au cycle passif ; Prometeia pour les informations en entrée relatives aux taux d’actualisation ; Quadra un logiciel d’écriture comptable ; différents entrepôts de données (contrats immobiliers, parc automobile, autres contrats de location, différents fichiers, etc.). 

Board s’intègre parfaitement à cet écosystème d’information :

« Grâce à Board, des flux générés automatiquement partent des repositoires des données du leasing pour alimenter l’application Board Lease Accounting avec les informations contractuelles » – explique Lara Vettorato – « le processus garantit la qualité des données : Board vérifie que les données qui arrivent sont complètes grâce à son intégration avec les systèmes de diagnostic des bases de données, ce qui évite de recycler les flux envoyés à Board Lease Accounting. Le logiciel calcule automatiquement les composantes économiques, financières et comptables ».

board-img-case-study-creval-ifrs-16jpg-1.jpg

Ce schéma est une nouvelle version du graphique présenté par le Credito Valtellinese dans son webinaire du 12 mai 2020. 

 

Les principaux champs d’application concernés par l’IFRS16 chez Creval sont les contrats immobiliers de location, en particulier ceux des filiales ; le parc automobile ; les autres contrats notamment les services liés aux activités bancaires.

« Nous avons également personnalisé l’outil Board Leasing Account en lui ajoutant un certain nombre de fonctions qui permettent de gérer nos différents types de leasing, elles aident nos collaborateurs à identifier de façon sure, cohérente et efficace quels sont les contrats concernés par la norme comptable. » – ajoute Lara Vettorato.  « Par exemple, nous avons identifié des cas d’exemption du principe IFRS 16, notamment les Low-Value Asset, c’est-à-dire les contrats de location de biens inférieurs à 5000 euros et les Short Term, c’est-à-dire les contrats d’une durée inférieure à 12 mois ».

En plus des contrats de leasing, Creval gère aussi la sous-location avec Board, une opération par laquelle le locataire (intermédiaire) sous-traite le leasing à un tiers, alors que le contrat principal qui le lie au loueur reste en vigueur :

« Notre groupe doit aussi gérer la sous location, essentiellement des contrats de location à l’intérieur du groupe. Board Lease Accounting nous a aussi offert cette possibilité et la capacité de comptabiliser ces opérations de façon distincte selon qu’il s’agisse d’une sous-location liée à l’exploitation ou d’une sous-location de type financière. » – rappelle Lara Vettorato – « Board Lease Accounting est donc devenu pour Creval la référence de tous les contrats de leasing. »